Newsletter

Rechercher

Appareil Floral du Chataignier

Fleur femelle et mâle du Chataignier

Chataignier, Fleur femelle

Fleur femelle

 
Les inflorescences mâles sont distinctes des inflorescences femelle, et présent sur le même arbre.

 
Le châtaignier est dit monoïque.

Chataignier, fleur mâle

Fleur mâle

 

 

Les fleurs mâles sont groupées soit sur des chatons unisexués, soit dans la partie supérieure des chatons androgynes ayant à leur base, les inflorescences femelles.
 

Selon la présence ou l’absence d’étamines d’une part, et la longueur du filet par rapport au périanthe d’autre part, les variétés de châtaignier peuvent être : 

  • Astaminés : sans étamines donc sans pollen

  • Brachystaminées : filets des étamines de 1 à 3 mm de long, anthères ne dépassant pas le périanthe : très peu de pollen

  • Mésostaminées : filets des étamines de 3 à 5 mm de long, anthères dépassant un peu le périanthe : peu de pollen

  • Longistaminéés : filets des étamines de 5 à 7 mm de long, anthère dépassant largement le périanthe : pollen abondant

Les châtaigniers astaminés sont des mâles stériles, les brachystaminés et mésostaminés le sont pratiquement aussi. Seules les variétés longistaminées ont une réelle capacité pollinisatrice.

 

La pollinisation

La fécondation croisée est une règle impérative chez le châtaignier. L’autofécondation donne des résultats très faibles même chez les châtaigniers longistaminées.

Il est alors primordial pour obtenir une récolte abondante de disposer dans le verger de pollinisateurs bien distincts de la variété de base. Par ailleurs, on choisira différents pollinisateurs qui couvrirons le mieux possible la période de réceptivité des fleurs femelles. (Le choix du pollinisateur vous est indiqué pour chacune des variétés dans notre catalogue).

Les conditions climatiques durant la floraison de mi-juin à mi-juillet vont influencer sur le mode de pollinisation et sur son efficacité.

En règle générale une température chaude et une hygrométrie basse favoriseront la libération du pollen qui sera alors transporté soit par le vent par les insectes. (Les informations concernant le nombre et la disposition des pollinisateurs dans le verger sont apportés dans la rubrique « Aide à la plantation »). 

  • Dans les régions ou l’hygrométrie est basse (Sud-est méditerranéen et Italie), le vent disséminera de façon efficace le pollen : pollinisation anémophile.  

  • Dans les régions plus humides (Ouest et Sud-ouest de la France), le pollen devient visqueux rendant l’action du vent limitée. Se sont alors les insectes et plus particulièrement les abeilles qui assureront la pollinisation : pollinisation entomophile.

 

 
Remarque
 : le miel de chataignier est un produit très recherché et considéré comme irremplaçable par les amateurs.

C’est un miel amer et boisé, l’un des plus puissants et des plus persistants.

De couleur sombre, il possède une odeur prononcée et reste longtemps liquide ;

Abeille pollinisant un chataignier

(Photo : bal-des-avettes.com)